Happy Gauffre pour kids

13 Déc

happy_gauffres_web

Viens construire des lettres et des mots en « choco-pixel » afin de constituer une fresque comestible et éphémère. Gaufre + choco = MIAM ! Goute moi ça! et la Gaïté Lyrique vous invitent dans leur cuisine pour créer de la typo choco sur une gauffre géante.

Cette gaufre géante sera photographiée tout au long de l’atelier, et un petit film sera alors publié sur le blog de Goute moi ça. L’ oeuvre éphémère sera ensuite engloutie lors du goûter.

A partir de 6 ans.

Collectif Goûte moi ça.

En savoir plus sur le happy gauffre

 

Publicités

Le bonheur est un choix

12 Déc

 

o-COFFEE-570

Une des hypothèses courantes des recherches en psychologie est que nous aurions un seuil de bonheur qui prédétermine en grande partie notre bien-être général. Nous orbitons autour de ce seuil, nous sentant plus heureux lorsque quelque chose de positif survient dans notre vie, et l’inverse, pour retrouver notre équilibre par la suite. Mon seuil de bonheur ce matin se trouve dans une tasse de café bien chaud mais cliquez pour trouver le votre sur le site du Huffington Post.

En savoir plus

 

The Happy Show

26 Nov

happy_show_web_33

 

Du 28 novembre 2013 au 9 mars 201, la Gaîté lyrique vous entraine dans l’exploration d’un bonheur sensoriel et intellectuel avec, pour guide, Stefan Sagmeister.

Faut-il pédaler pour le développer? L’Autrichien, new-yorkais d’adoption, est un graphiste de renom. La première pop star du genre ! On le dit aussi designer, typographe, artiste. Il est de ceux à qui un mot, une case, un métier ne suffisent pas. Militant d’un design qui prend sa source dans le vécu et les émotions, l’auteur de pochettes d’albums mythiques – des Rolling Stones à Lou Reed en passant par Talking Heads – transcende toujours les commandes qui lui sont faites pour y insuffler subjectivité et humanité. Ses obsessions personnelles nourrissent ses carnets de croquis, ses listes sans fin qu’il affectionne, ses travaux de recherche et, pour la première fois, une exposition consacrée au thème qui lui est cher : le bonheur.

Après une tournée nord-américaine, l’exposition « The Happy Show » arrive, au cœur de l’hiver, dans le pays d’Europe qui a régulièrement les plus mauvais indicateurs de bien-être : le nôtre.

En savoir plus

Adoptez la bienveillance, elle vous le rendra

18 Nov

sourire

Depuis 2009, Psychologies Magazine lance chaque 13 novembre la journée de la gentillesse. Sacré pari dans notre pays peu enclin à regarder d’un bon œil cette expression classée d’emblée comme mièvrerie. Pourtant. les recherches en psychologie montrent combien être gentil apporte une profonde gratification psychique et un véritable sens de la coopération. A condition de porter un autre regard sur les relations humaines. Lisez la suite sur le site de la Tribune.

En savoir plus

RIEZ !

14 Nov

 

Capture d’écran 2013-11-14 à 09.56.51

L’image optimiste du jour est la couverture du Parisien Magazine ! A lire dans ce spécial « RIRE » : L’humour qui devient de plus en plus nécessaire et incontournable sur les réseaux sociaux, dans les entreprises … Partout !

Pour ne plus jamais dire bon courage

14 Nov

 

41fJ7UwfE5L._ 41fJ7UwfE5L._

Dans la sélection des livres incontournables anti-déprime et optimistes, retrouvez le livre de Philippe Bloch « Ne me dites plus jamais bon courage ! : Lexique anti-déprime à usage immédiat des français ».

Pour le commander c’est ici

Journée de la gentillesse bonjour

12 Nov

 

actu_2059_image

Non bien sûr, vous n’avez pas besoin d’une journée dédiée pour être gentil nous le savons bien, mais au cas où, si vous deviez vraiment choisir une journée, nous vous donnons rendez-vous demain pour la journée de la gentillesse.
Lancée par le magazine Psychologie, la journée de la gentillesse se décline sur le site

A lire, les bienfaits de la gentillesse, les bonnes pratiques au travail, les actions … Souriez vous êtes gentils !

Dirigeants optimistes demandés à l’accueil !

29 Oct

actu_3855_image

 

À quoi reconnaît-on un dirigeant optimiste selon influencia ?

Tout d’abord au fait que c’est… un dirigeant comme les autres, c’est-à-dire un responsable qui tente d’atteindre des objectifs – politiques, économiques, sportifs, entrepreneuriaux – à travers la mobilisation d’autres personnes. Le dirigeant optimiste, comme tout dirigeant, doit donc faire réussir une collectivité humaine, c’est-à-dire aider ses membres à atteindre les objectifs fixés, les rendre plus autonomes et leur permettre, à terme, d’évoluer dans un monde renouvelé et enrichi par leur action.

Ce n’est donc pas sur la finalité de son action que le dirigeant optimiste va faire la différence mais sur ses principes et méthodes d’action. On peut globalement reconnaître un dirigeant optimiste à travers quatre attitudes fondamentales.

En savoir plus

J’M ma Boite

21 Oct

jaimemaboite_vecto4

Redonner un élan à la France passe par un climat interne positif dans les entreprises et un tissu relationnel fort. La journée J’aime ma boîte qui s’est déroulée le 17 octobre a contribué à faire souffler cet esprit positif dans l’univers entrepreneurial. Fêter son entreprise est une démarche porteuse de sens qui doit être considérée comme telle. Les Français ont définitivement reporté la confiance sur leur entreprise, face à la déception vis-à-vis des politiques et des élites en général, c’est ce qui ressort du sondage « J’aime ma boîte – Opinion Way » édité à l’occasion du 10e anniversaire de la Fête des Entreprises et qui indique que plus de 70% des français aiment leur boite.  (des râleurs nous ?)

Découvrez en cliquant les meilleures initiatives des entreprises.

PME, TPI : 1 Crise : 0

18 Oct

614179_0203048796362_web_tete

Combien valent Picard, Vente Privée.com, Charal ou encore les champagnes Louis Roederer ? C’est l’exercice auquel s’est livré AltaValue, issu d’un partenariat entre Altarès, spécialiste de l’information sur les entreprises, et le bureau d’analyse AlphaValue. Ils ont passé au crible 45.664 PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire) non cotées. Les résultats sont optimistes car l’économie des petites et moyennes sociétés – représente 605 milliards d’euros. Elle a progressé de 1 % par rapport au dernier chiffrage de juin, sur une base comparable.

En savoir plus sur l’article des Echos